Au Niger, les acquis des élèves à l’école primaire sont excessivement faibles.
Moins de 20% des élèves du primaire atteignent des seuils minimaux d’apprentissage dans la langue d’enseignement, le français, que ce soit en début ou en fin de scolarité. Les résultats en mathématiques et dans les autres disciplines ne sont guère meilleurs.

La politique de recrutement d’élèves-maîtres au niveau de la classe de 3ème, de formation initiale et de formation continue des enseignants en est-elle pour partie responsable ?

Qu’en pensent les parents d’élèves ?

See the English version
What Training Module for What Teacher Niger

Téléchargez les documents

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *